Culture des plantes carnivores en extérieur

Après la présentation générale des plantes carnivores, je vous propose de passer en revu les différents types de culture des plantes carnivores en extérieur possible pour les plantes carnivores en partant du principe que nous sommes en France donc avec 4 saisons et des températures comprises entre -10 et 35 degrés celcius (l’amplitude peut varier selon que l’on soit au nord ou au sud).

La culture des plantes carnivores en tourbières

Etant donné que la terre de nos jardins n’est que très rarement constitué de tourbe et d’un sol acide, il vous faudra créer artificiellement votre tourbière. Pour cela le plus simple reste de procéder de la même manière que pour l’installation d’un bassin d’ornement sauf qu’on remplira le bassin de tourbe blonde et que les plantes carnivores (ne craignant pas le gel) remplaceront les poissons. Vos plantes confortablement installées dans un grand volume de tourbe craindrons moins les fortes gelées. Le massif ainsi formé par les plantes carnivores après 1 ou 2 ans sera du plus bel effet, ne demandera quasiment aucun entretient à part le remplissage du bassin en été dans le cas ou les trop fortes chaleurs viendraient à assécher la réserve en eau de votre bassin.

La culture en pots à l’extérieur

Rien de plus facile et pratique. Le volume du pot est un paramètre important notamment sa profondeur n’ayez pas peur du ridicule en plantant directement vos plantes dans un pot très largement sur-dimensionné. La culture des plantes carnivore en pots est très pratique car elle permet de s’adapter au mieux au besoin des plantes : sorties en plein soleil l’été et rentré en hiver lorsque les température descendent trop bas et cela de manière individuelle et adaptée à chaque espèce. Il faut pour cela bien connaitre les exigences des plantes que l’on cultive car autant on peut dire que toutes les plantes adoreront le plein soleil en été, autant il n’en va pas du tout de même pour l’hiver, certaines espèces ne survivraient pas au gel, d’autre pas en dessous de 15° alors que d’autre n’y sont absolument pas sensible et au contraire en ont besoin (c’est ces dernière que l’on mettra par exemple dans une tourbière). On utilisera des pots en plastiques avec une réserve d’eau ou un pot en plastique classique avec une soucoupe remplie d’eau de pluie (veillez à ce qu’il y est toujours au moins 2 cm d’eau dans cette soucoupe en été alors qu’elle devra être vidée en hiver)

La troisième méthode de culture sera la culture sous serre

Ce type de culture est adapté à une grande partie des espèces,  notamment parceque l’on bénéficie des avantages de la culture en intérieur et des avantages de la culture en extérieur. On peut ainsi bénéficier d’une bonne luminosité, d’un bon contrôle de l’humidité, d’une très bonne amplitude de température entre le jour et la nuit et offre aussi la possibilité de chauffer la serre. La serre dite froide permettra aux plantes ayant besoin d’un repos hivernale au froid mais sans gel de passer l’hiver sans encombre. La serre chaude, chauffée en hiver, permettra de garder une certaine température et hygrométrie.

Voila pour ce qui est de la culture en extérieur, N’oubliez pas que quelque soit l’espèce et le lieu de culture, les plantes carnivores ont besoin d’eau pure (pluie, osmosée ou déminéralisée) et d’un sol acide (tourbe blonde, sphaigne, etc..)

Auteur Sylvain Bui > www.sylvain-bui.com